Qui sommes-nous ?

Les Bücherpiraten font aimer les livres aux enfants.
Nous sommes une association d'intérêt public qui s'est donné pour but de permettre aux enfants et aux adolescents de vivre une expérience créative et autonome avec la lecture. Nous touchons, avec nos projets, des enfants et des adolescents de 3 à 19 ans. Les festivals de littérature, les groupes de lecture, d'écriture et de théâtre, tous trouvent leur place dans la Maison de la littérature jeunesse dans la vieille ville de Lübeck, en Allemagne. Notre projet consistant à collecter des histoires est présent dans des centaines de jardins d'enfants. 
L'association est financée sans aucun moyen public. Si vous voulez nous soutenir par un don, vous pouvez le faire ici.
Si vous voulez en savoir plus, vous êtes cordialement invité à vous renseigner sur la page de l'association www.buecherpiraten.de ou à vous rendre en personne à la Maison de la littérature jeunesse.

menu menu menu

A propos du projet

Le premier contact avec la lecture doit toujours se faire dans la langue maternelle du lecteur. Le besoin en livres bilingues est énorme. Malheureusement, il y en a bien trop peu.

Le but du projet est une banque de données avec des livres illustrés écrits par des enfants pour des enfants. Les personnes responsables de la promotion de la lecture dans le monde entier peuvent télécharger ici des histoires écrites par des enfants. Un réseau de bénévoles traduit les histoires dans 1001 langues. Et le plus de versions possibles seront en outre lues pour des audio-livres. 

Des familles et des promoteurs de la lecture du monde entier peuvent télécharger gratuitement ici www.bilingual-picturebooks.org les histoires dans deux langues de leur choix.

Pour commencer, les Bücherpiraten 2013 ont mis sur pied, avec le soutien de la Dräger-Stiftung, un atelier de livre illustré. Avec l'aide des auteurs et illustrateurs Kirsten Boie, Martin Gries et Birte Müller, 10 enfants ont travaillé à un livre illustré pendant une semaine : "Un gâteau au chocolat à Hawaii". Pendant ce projet, les Bücherpiraten ont attaché une grande importance au fait que les idées, les mots et les illustrations viennent des enfants. Les adultes se sont contentés d'accompagner et de donner des conseils. 

Après l'atelier, le livre a été traduit par des traducteurs professionnels dans six langues de base : arabe, anglais, français, mandarin, russe et espagnol. En partant de 7 versions linguistiques de "Un gâteau au chocolat à  Hawaii", des locuteurs de langue maternelle vont traduire dans les mois qui viennent l'histoire dans le plus de langues possibles. Chaque traduction est ensuite confirmée par un autre locuteur de langue maternelle avant d'être publiée surwww.bilingual-picturebooks.org.

Ce projet est soutenu par : 

Margot und Jürgen Wessel-Stiftung, Possehl-Stiftung

Discours de bienvenue de Kirsten Boie, ambassadrice du projet

L'Allemagne n'est pas le seul pays où vivent désormais des personnes issues de très nombreux pays d'origine différents. Partout, on voit apparaître de plus en plus de familles multilingues : des parents parlant syrien, twi ou farsi ont des enfants qui comprennent parfaitement l'allemand (le suédois, le français ou le danois) après seulement quelques semaines passées à la crèche ou quelques mois à l'école. 

Grâce aux albums illustrés bilingues de bilingual picturebooks, parents et enfants peuvent regarder une histoire ensemble. Mais bilingual picturebooks peut également se révéler utile pour travailler avec des enfants réfugiés à l'école, à la crèche ou à la garderie et au sein des centres pour réfugiés, ou nous servir à tous, dans l'apprentissage d'une langue étrangère. Dans la mesure où les langues peuvent être combinées à volonté, même les configurations les plus insolites sont possibles. De même, il est possible de réunir toutes les langues parlées dans un même pays (comme c'est le cas de presque tous les pays de l'Afrique subsaharienne, par exemple, mais également de nombreux pays asiatiques). Bilingual picturebooks a pour vocation de devenir un projet au service du monde entier.

En outre, bilingual picturebooks offre à chaque groupe d'enfants dans chaque pays la possibilité d'écrire et de mettre en page son propre album illustré - pour tous les autres enfants dans tous les autres pays. Je suis convaincu que bon nombre de parents, de crèches et d'écoles se réjouissent de découvrir les histoires écrites par des enfants dans des pays arabes, africains, asiatiques ou dans d'autres pays européens. Que de belles perspectives !

Je souhaite au projet de trouver de nombreux utilisateurs passionnés !

Julia Donaldson, auteur des livres Grüffelo, déclare :

« C’est un projet passionnant et vraiment utile, qui permet aux enfants de lire et d’écrire des histoires dans leur langue maternelle. J’aime l’idée que ces histoires voyagent à travers le monde. »